top of page

Rapport Rossetti : notre communiqué

Avenir de l’hôpital de Guingamp : nous demandons de la transparence et l’accès public au rapport Rossetti

C’est sans surprise que nous avons découvert dans la presse, à la veille des vacances scolaires, les grandes lignes du rapport Rossetti commandé par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Le scénario privilégié de cette étude serait donc bien la fermeture de la maternité et de la chirurgie 24h/24.

Ces premiers éléments confirment malheureusement nos craintes. Aux côtés des soignants, des organisations syndicales et des élus, le Comité de défense a pleinement joué son rôle de lanceur d’alerte en mobilisant les usagers que nous sommes tous.

Le 23 juin, les élus de Guingamp Paimpol Agglomération ont pour leur part rendu public un rapport détaillé qui donne une assise solide à notre exigence de maintien d’un hôpital de plein exercice à Guingamp. Le document est librement accessible.

Concernant le rapport de Monsieur Rossetti, chacun en conviendra : le fruit de ce travail qui lui a demandé plus d’un an d’efforts ne peut être réservé à une minorité d’experts. Le rapport doit être rendu public car, comme nous l’avons rappelé dans chacune de nos interventions, le projet de restructuration du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) d’Armor concerne non seulement le bassin de Guingamp mais encore toute la moitié ouest du département.

Les choix qui seront faits auront des conséquences sur la vie de toutes les personnes qui y vivent, y travaillent, le visitent ou même le traversent. De plus, on ne peut toucher à un établissement de santé sans affecter tous les autres, c’est évident : l’offre de soins des hôpitaux de Lannion et Saint-Brieuc, ainsi que celle des cabinets médicaux, sera affectéepar la restructuration.

L’année dernière, nos voisins de Dinan-St-Malo avaient dû saisir la CADA (commission d’accès aux documents administratifs) pour obtenir communication de « leur » rapport Rossetti. Devrons-nous également en arriver là ?

Par respect pour les soignants, les usagers, les élus, nous demandons aujourd’hui à l’ARS la communication intégrale du rapport rédigé par M. Rossetti.

Nous appelons aussi nos partenaires au sein du comité de pilotage à maintenir et amplifier la mobilisation en se réunissant dans les plus brefs délais afin de réagir collectivement et dans l’unité aux propositions du rapport Rossetti.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page